La Turquie à l’assaut de l’Afrique

Recep Tayyip Erdogan, le président  de la Turquie  vient d’entamer une nouvelle tournée en Afrique qui va le conduire en Algérie, en Mauritanie, au Sénégal et au Mali.

Sous la houlette d’une importante délégation d’officiels et surtout d’hommes d’affaires, le président turc abordera durant son périple des « questions essentiellement économiques ».

Cette nouvelle tournée en Afrique intervient juste après la tenue, les 22 et 23 février à Istanbul, du premier Forum économique entre la Turquie et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Selon un communiqué de la présidence turque «  cette visite sera l’occasion pour la signature de plusieurs accords de partenariats et de contrats pour les entreprises turques afin de renforcer les partenariats économiques dans le continent noir ».

Il est à rappeler qu’à ce jour plus d’un millier d’entreprises turques opèrent en Afrique  et dont l’influence, ces dernières années, a connu un développement sans précédent et dans presque tous les domaines tels que infrastructures, agro-business, industrie, énergie, services, éducation…).

Cette dynamique s’est d’ailleurs accompagnée d’une expansion des investissements turcs en Afrique avec des échanges entre la Turquie qui sont passés de moins de 100 millions de dollars dans les années 200 à plus de 20 milliards actuellement. Istanbul ambitionne désormais de le porter à 100 milliards d’ici les cinq prochaines années

Selon les chiffres du ministère turc de l’économie, l’Afrique représente près de 21% du chiffre d’affaires des entreprises turques à l’international avec une part de l’Afrique du Nord qui pèse 19%.

La Turquie est alors entrain de soigner ses relations avec le continent pour se positionner comme l’un des acteurs majeurs du continent africain.

 financial afrik

leave a reply