Afrique Cinéma : comment Nollywood séduit l’Amérique du Sud

Malgré l’absence de réseaux de distribution officiels, les films nigérians, séduisent au Suriname, en Amérique latine. Les spectateurs y retrouvent une proximité avec leur quotidien.

Dans leur boutique du centre-ville de Paramaribo, capitale du Suriname, Sunil et Shurmeen consacrent un rayon entier aux « afrikaanse films ». Ce couple, descendant d’Indiens engagés au tournant du XIXe et du XXe siècle pour travailler dans ce qui était alors une colonie hollandaise, vit aujourd’hui du commerce de films. « Nous avons lancé le magasin avec des films africains il y a une quinzaine d’années », explique Shurmeen. Ils se procuraient alors des fictions nigérianes à Amsterdam, en faisaient des copies et les commercialisaient de l’autre côté de l’Atlantique.

Au début des années 2000, le public surinamais ,dont les productions rencontrent un franc succès dans ce pays de 520 000 habitants. « D’après ce que l’on voit dans ces films, la manière dont les Nigérians vivent ressemble à la nôtre. Il est facile de se projeter », commente Charles Eiflaar, mordu de cinéma au point d’y consacrer tout le temps libre que lui laissent ses activités de gérant d’une clinique traditionnelle.

Jeuneafrique

leave a reply

Factuelles

Must see news